Planter et faire grandir la petite graine

Geshe Michael Roach

J’ai eu la chance d’assister à une conférence sur « l’efficacité autrement » au cours de laquelle intervenait Geshe Michael Roach, maître bouddhiste auprès du Dalaï Lama et entrepreneur à succès. Partant du principe que l’homme s’inscrit dans le monde et que c’est l’homme qui fait des choses ce qu’elles sont, il a fait le pari de réussir dans le business en appliquant les principes karmiques.

Elève brillant de Princeton durant sa jeunesse, il a suivi les enseignements du bouddha durant une vingtaine d’années aux Etats Unis et en Inde. AU terme de ses études il s’est vu confier la mission de se lancer dans les affaires et de montrer que l’on peut réussir dans le business en respectant les valeurs karmiques. Mission accomplie puisqu’il a dirigé jusqu’en 1999 la société Diamond Mountain qui réalisait un CA annuel de 250 millions de dollars en 2009 quand Warren Buffet l’a rachetée…

Il explique que la masse financière du monde n’est pas finie et qu’elle peut augmenter sans limites. Il ne s’agit pas d’un bien limité qu’il faudrait partager. En donnant « dix », je reçois « cent ». Je peux alors de nouveau donner ces « cent » qui se multiplieront.

C’est notre force de conviction qui influe sur les choses. C’est ainsi qu’en cultivant et en mûrissant longuement et profondément l’acte de don on lui confère toutes les chances de succès. C’est également ainsi que les décisions du dirigeant sont « inspirées » et ne rencontrent aucun obstacle.

Laisser un commentaire

S'abonner par e-mail

Entrez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir les prochains articles par e-mail.

Mots-clé